La 2ème vie des produits gonflables

La 2ème vie des produits gonflables

La 2ème vie des produits gonflables

10:12, 06 décembre 2021

 

 L’upcycling : Mieux que le recyclage !

 

Qu’est-ce que l’upcycling ? C’est transformer un produit pour lui donner une seconde vie. On réinvente le produit en le détournant de son usage premier.

Dans l’upcycling, on apporte une valeur ajoutée à l’objet sans dégrader la matière. Le produit, par son nouvel usage et sa consommation, apporte une plus grande satisfaction. Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme !

L’upcylcing ne demande pas d’énergie supplémentaire au recyclage, où le traitement des produits pour la création de nouvelles matières est énergivore.

 

Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire…1,2,3 Upcyclez !

 

Chez INTEX, nous sommes soucieux de l’avenir de notre planète et de notre impact environnemental, c’est pourquoi nous collaborons d’ores et déjà avec des entreprises spécialisées dans l’upcycling de produits gonflables. En voici quelques exemples :

 

 

"The Rainbow Revival" offre une deuxième vie à vos bouées gonflables

The Rainbow Revival est une petite entreprise artisanale basée à Antibes, spécialisée dans le recyclage de bouées gonflables. The Rainbow Revival recycle tous les types de gonflables pour piscines, en passant par les licornes, les flamants roses ou bien les bouées à paillettes et même les pataugeoires pour enfants.

Elle propose également des créations sur-mesure avec la possibilité d’adapter la taille, la forme et le design à vos besoins.

Il est possible d’acheter de manière responsable votre bouée gonflable en sachant qu’elle se transformera en accessoire réutilisable bien après sa retraite.

Alors n’hésitez pas à leur envoyer vos bouées gonflables en fin de vie afin de pouvoir emporter avec vous ces souvenirs de vacances magiques partout pour les années à venir. 

Accueil | The Rainbow Revival

 

Visuels The Rainbow Revival
Visuels The Rainbow Revival
Visuels The Rainbow Revival

 

 

"Crocoline" - Accessoires en peau d’animal gonflable

Crocoline récupère les bouées gonflables pour leur donner une seconde vie et confectionne des sacs et accessoires en peau véritable d’animaux gonflables

Crocoline est née de la rencontre avec un crocodile percé, en été 2013. Témoin d’une véritable catastrophe écologique estivale, cet animal blessé est à l’origine de la première création Crocoline, la jupe Croco. Le sauvetage de cet animal de la noyade a marqué le début de la lutte contre l’abandon des crocodiles gonflables à la fin de l’été.

Chez Crocoline, les animaux essoufflés retrouvent de l’épaisseur, sous forme de créations sans cruauté envers les animaux ni agressivité envers la planète, ironisant par la même occasion la maroquinerie de luxe.

Se tourner vers des alternatives comme celle que propose Crocoline, c’est soutenir une démarche de création contemporaine et responsable. Tous les sacs et accessoires Crocoline sont faits main, en peau d’animal (gonflable) véritable et aucun animal n’est maltraité.

Crocoline ®️ (@_crocoline) • Photos et vidéos Instagram

 

Visuels Crocoline
Visuels Crocoline
Visuels Crocoline

 

 

"Oh la bâche !" - Création en bâches recyclées

L’idée de « Oh la bâche ! » ? Donner une seconde vie aux bâches publicitaires et évènementielles en les réutilisant pour fabriquer des sacs (cabas, sacs de courses, paniers, tote bags…) et autres accessoires (trousses, pochettes, porte-cartes, cache-pot…).

Chaque année, des milliers de tonnes de bâches sont produites en France. Après leur utilisation durant quelques jours, ces bâches en PVC ne peuvent être ni recyclées, ni incinérées et sont généralement enfouies.

Oh la bâche, situé à Lons-le-Saunier, collecte localement les bâches, mais aussi les chambres à air, les ceintures de sécurité, les crochets et les mousquetons afin de confectionner des objets design et écolos aux formes épurées, à la fois pratiques, résistants et élégants.

Oh la bâche ! Sacs en bâche et matériaux recyclés – Upcycling (ohlabache.fr)

 

Visuels Oh la bâche !
Visuels Oh la bâche !
Visuels Oh la bâche !